English version
>> Inscription newsletter

Accueil > Normes et usages du marché obligataire > Les obligations indexées sur l’inflation

Les obligations indexées sur l’inflation

 

En septembre 1998, la France a été le premier pays de la zone Euro à émettre une obligation indexée sur l'inflation avec son OATi 3% Juillet 2009 indexée sur l'indice des prix à la consommation hors tabac. En octobre 2001, la France émet une OAT€i indexée sur l’indice des prix à la consommation harmonisé européen (HICP) hors tabac. En tant que pionnier dans le domaine des obligations Euro indexées, l’AFT a profité de l’expérience déjà acquise par le Royaume-Uni, le Canada et les Etats-Unis qui ont commencé à émettre des titres indexés en 1981, 1993 et 1997 respectivement. Cet exemple a ainsi été suivi par d’autres émissions obligataires indexées sur l’inflation par des souverains européens ; tel a été le cas de l’Italie, la Grèce et l’Allemagne. 
 
Depuis 2007, tous les émetteurs souverains appartenant au G7 ont émis des obligations indexées sur l’inflation. Lorsque les premières OAT indexées ont été émises, le CNO a travaillé sur l’harmonisation des méthodes de calcul applicables à ce type d’obligations en s’appuyant sur les normes déjà existantes sur les marchés obligataires et en préparant l’introduction de nouveaux émetteurs souverains sur le marché des obligations indexées. Cette volonté d’harmonisation des méthodes de calcul s’est de nouveau confirmée en 2005 lorsque l’Agence de la dette anglaise (DMO) a décidé de changer sa méthode de calcul des coupons Gilt indexés. 
 
Le document joint ci-contre définit principalement les modes de calcul et les normes applicables aux émissions obligataires souveraines indexées sur l’inflation telles que les OATi et les OAT€i, avec indexation du principal et des coupons. Les émetteurs non souverains émettent également des obligations indexées avec soit une structure similaire à celle utilisée par les émetteurs souverains soit une structure où seuls les coupons sont indexés. Cette structure est développée dans le paragraphe détaillant les émissions indexées des émetteurs privés. Dans le document, le terme « obligations indexées sur l’inflation » (« inflation-linked bonds ») est aussi bien utilisé sous les expressions « inflation-indexed bonds » ou « I/L bonds ».

 

Comité de Normalisation Obligataire | 8, rue du Mail 75002 PARIS | tel. 01 42 86 95 47 | Mentions légales | Partenaires : Banque de France - AFTB - ACI

dernière mise à jour le 02 octobre 2017